Utiliser la sémantique pour le SEO

Ce cours vous permet de comprendre pourquoi et comment utiliser la sémantique, afin que vos contenus soient perçus par les moteurs de recherche comme pertinent pour répondre à une intention de recherche.

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Pourquoi la sémantique est importante en SEO ?

L’utilisation de la sémantique par les moteurs de recherche

La sémantique désigne l’étude des « signifiés », autrement dit l’étude de la représentation mentale d’une chose.

Ceci est justement l’exercice qu’essaye de faire Google afin de proposer des résultats pertinents.

En effet, Google a besoin d’étudier la sémantique pour :

  • Comprendre l’intention de la recherche d’une requête
  • Calculer le score de pertinence d’un contenu pour une requête
  • Calculer la popularité d’un contenu

Axer son contenu en direction de l’intention d’une requête

Comme nous l’avons vu dans le chapitre sur le fonctionnement d’un moteur de recherche, Google utilise différentes méthodes pour comprendre l’intention d’une requête, afin de réussir à la sémantiser correctement.

Par exemple, Google pourrait avoir créé cette représentation / cluster de mots, autour de la requête « Sémantique SEO ».

Représentation de la requête "Sémantique SEO".
Représentation de la requête « Sémantique SEO ».

Ainsi, la requête « Sémantique SEO » cache un intérêt pour le cocon sémantique, l’utilisation d’outils d’aide à la rédaction ou encore le fonctionnement de Google.

Par conséquent, lors de la rédaction d’un contenu visant à se positionner sur la requête « Sémantique SEO », il faut traiter ces différentes notions pour obtenir une bonne note de pertinence.

Par contre, en concevant le contenu, vous pourriez malencontreusement désaxer la sémantique vers une autre intention en traitant trop en profondeur un des sujets.

Par exemple, en traitant la notion de « Cocon », vous pourriez parler de netlinking :

Représentation des requêtes "Sémantique SEO" et "Cocon sémantique".
Représentation des requêtes « Sémantique SEO » et « Cocon sémantique ».

Ce qui aurait pour effet de baisser votre note de pertinence pour la requête « Sémantique SEO » et d’augmenter votre score de pertinence pour « Cocon sémantique » : ce qui n’est pas notre objectif initial. 🥲

L’objectif est donc de sculpter la sémantique des contenus, pour qu’ils répondent parfaitement à l’intention de la requête visée :

Représentation de contenus qui correspondent à la sémantique attendue des requêtes "Sémantique SEO" et "Cocon Sémantique".
Représentation de contenus qui correspondent à la sémantique attendue des requêtes « Sémantique SEO » et « Cocon Sémantique ».

Comment utiliser la sémantique en SEO ?

Analyser l’attendue de Google

La première étape consiste à analyser les résultats de recherche que Google propose pour la requête que vous visez en étant attentif aux aspects de la SERP :

  • Est-ce que Google comprend correctement la requête ?
  • Est-ce que plusieurs thématiques sont proposées ?
  • Est-ce que ce sont des listes de produits
  • Est-ce qu’il y a des annonces shopping
  • Est-ce qu’il y a des contenus informationnels
  • Etc.

Correspondre à la sémantique attendu

Google crée un cluster de mots qui sont liés à une requête, qui lui permet (en partie) de juger la pertinence des contenus.

Par conséquent, plus un contenu utilise de façon exhaustive et avec une bonne pondération le cluster d’une requête, plus il sera jugé comme étant pertinent.

Cela implique certes le contenu textuel d’une page, mais également tout ce qui compose sa sémantique telle que la structure HTML de la page.

Par exemple, un listing de produits contribue à sémantiser / façonner le contenu vers une intention d’achat.

Pour cela, vous devez étudier le vocabulaire et les sujets abordés dans les résultats qui sont en première page et trier vous-même les informations qui vous semblent être pertinentes pour répondre à la requête que vous visez.

Comme nous l’avons vu précédemment, on peut rapidement désaxer la sémantique d’un contenu de son objectif initial, alors prudence à ne pas glisser / déborder sur un sujet en essayant d’être exhaustif.

Exploiter les zones importantes

Tous les éléments qui composent un contenu n’ont pas la même importance pour les moteurs de recherche.

Par exemple, pour une page web, le contenu d’une balise HTML <title> est bien plus important que celui d’une balise <h2>.

Utiliser les zones chaudes d’un contenu permet donc d’axer au mieux sa sémantique.

Par exemple, la structure Hn (les titres de votre page web) doit permettre de comprendre facilement le votre contenu.

Pour vérifier la sémantique de votre contenu, vous pouvez retirer de celui-ci votre mot-clé principal et essayer de deviner de quoi parle le contenu.

Si vous y arrivez facilement, c’est que la sémantique est bonne.

Les ancres des liens

Pour finir, comme nous le verrons plus en détail dans le chapitre sur le maillage interne ainsi que dans le chapitre sur le netlinking : vous pouvez également utiliser les ancres des liens, pour confirmer / accentuer la sémantique qui définit votre contenu.

Notez que le contexte de l’ancre (les 10 à 15 mots autour de votre ancre) a également de l’importance pour la transmission sémantique.

En effet, il faut que Google puisse prédire correctement la sémantique du contenu ciblé par le lien.


Auteur :
Dernière mise à jour : 27/02/2022

Vous êtes ici : Référencime > Formation SEO gratuite en ligne pour Google > Créer une stratégie SEO pour Google > Utiliser la sémantique pour le SEO

Principales sources d’informations

Menu de la formation 🧗

Formation SEO gratuite

Sous-chapitres
Créer une stratégie de mots-clés
Utiliser la sémantique en SEO
Créer un cocon sémantique
Créer un maillage interne
Créer une campagne de netlinking

Chapitres
Qu’est-ce que le SEO ?
Comment fonctionne un moteur de recherche ?
Les optimisations pour les moteurs de recherche
Créer une stratégie SEO pour Google

◎ À lire
◈ En cours de lecture
◉ Lecture terminée

4.8/5 - (5 votes)