Qu’est-ce que le SEO white hat et black hat ?

La limite entre l’optimisation et la suroptimisation et parfois très mince ! Ce cours vous permet de mieux comprendre la différence d’état d’esprit derrière les techniques « white hat » et les « black hat ». 🧙‍♂️

Temps de lecture estimé : 7 minutes

Pourquoi distinguer des techniques d’optimisations ?

Certes, les techniques de SEO servent à optimiser la visibilité d’un contenu sur les moteurs de recherche.

Mais certaines techniques sont contraires aux règles indiquées par les moteurs de recherche. Ces techniques rentrent alors dans la catégorie « black hat » du SEO.

Celles-ci viennent en opposition avec les techniques dites « white hat« , qui quant à elles respectent les règles dictées par les moteurs de recherche.

Lorsqu’on use de techniques SEO agressives pour manipuler un moteur de recherche, cela peut dégrader l’expérience, voir nuire, aux internautes.

Par conséquent, les moteurs de recherche analysent ces différentes techniques et créent des filtres pour détecter et pénaliser ceux qui en font usage.

C’est pourquoi les techniques black hat permettent d’améliorer rapidement la visibilité d’un contenu mais à court terme, car tôt ou tard un filtre finira par être déployé pour pénaliser une technique qui fonctionnerait à un temps T.

Tandis que les techniques white hat servent à améliorer la visibilité à long terme, mais les résultats seront plus longs à obtenir.

L’état d’esprit white hat

Les stratégies SEO faisant partie de la catégorie white hat, mettent uniquement en oeuvre des techniques d’optimisation qui ne risquent pas d’engendrer de pénalité manuelle ou algorithmique.

Si vous avez un doute sur les actions que vous mettez en place, vous pouvez simplement vous demander si cela vous dérangerait d’expliquer à un employé de Google quelles sont les solutions que vous avez adoptées.

Malheureusement, les stratégies white hat doivent rivaliser avec les techniques black hat et tant que Google n’a pas réussi à détecter et pénaliser ces techniques, la seule possibilité que vous ayez est de créer un « spam report » pour signaler aux équipes de Google ces techniques.

Cependant, un spam report n’a pas d’effet immédiat. Il sert simplement à nourrir la réflexion des équipes qui travaillent contre le spamdexing. C’est uniquement lors d’un déploiement d’une mise à jour des algorithmes de Google que les techniques utilisées pourront être détectées et pénalisées.

Il est fort probable que les requêtes de courte traîne que vous visiez ne soient plus accessibles avec une stratégie SEO purement white hat.

L’état d’esprit black hat

Tout d’abord, il est important de faire une distinction entre les techniques black hat légales et illégales.

En effet, tout ce qui va à l’encontre des règles de Google (manipulation du PageRank, etc.) n’est pas forcement illégal au yeux de la loi. Mais certaines techniques de « hacking » elles le sont (intrusion sur un serveur, etc.). 

Pour ce qui est des techniques de hacking purement illégales, il va sans dire que vous ne devez en aucun cas en faire usage.

Concernant les techniques légales, celles-ci peuvent quant à elles coûter cher si elles sont détectées par les moteurs de recherche.

Mais elles peuvent être intéressantes pour répondre à des objectifs nécessitant un résultat éphémère rapidement.

Vous devez toujours avertir clairement vos clients des risques qu’ils encourent en utilisant des techniques black hat.

La règle n°1 étant de ne jamais faire de black hat sur le « money site » / le site qui rapporte de l’argent.

Charte de déontologie du métier de référenceur

Comme nous l’avons vu, les techniques black hat ne sont pas toujours illégales. Toutefois, utiliser ces techniques peut nuire à un site web, ce qui peut avoir de graves conséquences sur ceux qui en dépendent.

Prendre conscience des risques que vous prenez et que vous faites encourir est primordial.

Olivier Andrieu avait créé en 2000, en collaboration avec l’association IPEA, une charte de déontologie qui n’est aujourd’hui plus accessible en ligne.

Cela dit, voici les points qui y figuraient et qui devraient vous inspirer pour mener à bien vos missions en SEO :

  • Réalisme / garanties : Vous avez une obligation de moyen quant aux objectifs que vous vous fixez avec vos clients, mais vous ne devez pas garantir de positionnement dans les SERPs. 
  • Transparence : Vous devez partager à vos clients des informations claires et précises sur votre méthodologie de travail.
  • Conseil : Vous devez accompagner vos clients dans l’élaboration de leur stratégie SEO.
  • Méthodologie : Vous pouvez appliquer les actions vous semble être les plus pertinentes pour vos clients, mais toujours respecter cette charte de déontologie.
  • Loyauté : Vous devez toujours suivre les indications des moteurs de recherche quant aux bonnes pratiques de référencement naturel.
  • Suivi : Vous devez fournir périodiquement des rapports clairs quant aux actions et aux résultats que vous obtenez pour vos clients.
  • Autonomie : Vous devez mettre à la disposition de vos clients tout ce qui peut être nécessaire pour lui permettre de changer de prestataire facilement. Les travaux qui ont été réalisés et payés appartiennent aux clients.
  • Veille : Vous devez vous tenir informer des actualités en lien avec le référencement naturel.
  • Qualité : Vous devez uniquement soumettre aux moteurs de recherche des contenus qui sont utiles pour les internautes.
  • Mode de fonctionnement : Vous devez effectuer des prestations de référencement manuel pour vos clients sauf si des actions automatiques ont été explicitement indiquées à vos clients pour réaliser votre prestation.
  • Respect de la concurrence : Vous ne devez pas nuire aux concurrents de vos clients et de façon plus générale nuire au référencement d’un site web.
  • Combat contre le spam : Vous ne devez pas utiliser de technique de spamdexing.
  • Information : Vous devez fournir un exemplaire de la charte de déontologie dans vos propositions commerciale ainsi qu’une documentation expliquant le fonctionnement des moteurs de recherche et plus particulièrement sur le référencement d’un site web.
  • Clarté : Vous devez expliquer de façon claire les actions effectuées pour le compte de vos clients.
  • Blacklistage : Vous devez rembourser intégralement votre prestation si une action de votre part engendrait l’exclusion du site web de votre client d’un moteur de recherche.

Auteur :
Dernière mise à jour : 13/01/2022

Vous êtes ici : Référencime > Formation SEO gratuite en ligne pour Google > Qu’est-ce que le SEO ? > Qu’est-ce que le SEO white hat et black hat ?

Principales sources d’informations

Menu de la formation 🧗

Formation SEO gratuite

Sous-chapitres
Qu’est-ce que le concept E-A-T de Google ?
Qu’est-ce que le SEO white hat et black hat ?
Qu’est-ce que le SEA ?
Qu’est-ce que le SXO ?
Qu’est-ce que le SMO ?

Chapitres
Qu’est-ce que le SEO ?
Comment fonctionne un moteur de recherche ?
Les optimisations pour les moteurs de recherche
Créer une stratégie SEO pour Google

◎ À lire
◈ En cours de lecture
◉ Lecture terminée

5/5 - (3 votes)