Qu’est-ce que le SXO ?

Le SXO pour Search eXperience Optimization, désigne la rencontre du SEO et de l’UX (User Expérience / Expérience Utilisateur).

Cette alliance vise à élargir la vision traditionnelle du référencement naturel afin d’améliorer l’expérience de recherche des internautes.

Temps de lecture estimé : 7 minutes

Définition du SXO

Le Search eXperience Optimization (SXO) peut se traduire en français par : optimisation de l’expérience de recherche.

Autrement dit, l’objectif est d’optimiser en sa faveur le parcours qu’a un internaute dans son processus de recherche.

Cela consiste dans un premier temps, à capter l’attention des internautes depuis les résultats des moteurs de recherche.

Puis dans un second temps, à retenir les internautes en leur fournissant toutes les informations utiles, afin qu’ils n’aient pas besoin de retourner sur Google ou autre.

L’objectif est alors assez proche de celui du SEO qui consiste à optimiser son référencement naturel sur les moteurs de recherche.

La nuance qu’apporte le SXO est donc de prendre de la hauteur sur une stratégie SEO pour prendre en compte les internautes et non uniquement les moteurs de recherche.

Pourquoi le SXO est important pour le SEO ?

Dans le domaine du marketing digital, les différents corps de métier ont tous leurs objectifs, mais l’optimisation de la synergie n’est malheureusement pas toujours au rendez-vous.

Le SXO permet de créer une association de 2 compétences clés : d’un côté, nous avons le SEO qui permet de générer du trafic et de l’autre côté, l’UX qui permet de convertir le trafic.

Ainsi, ces 2 compétences sont complémentaires et cruciales pour développer l’activité d’un site internet et pourtant, les acteurs de ces 2 univers ne se rencontrent jamais ou très peu.

En conséquence, les recommandations d’UX et de SEO sont finalement souvent contradictoires.

La réconciliation du SEO avec l’UX à travers le SXO est donc un enjeu important.

En outre, effectuer un travailler de fond sur l’expérience utilisateur, permet d’enrichir la compréhension que vous avez de vos visiteurs et ainsi d’améliorer votre stratégie SEO.

Comment intégrer le SXO dans une stratégie SEO ?

Critères d’expérience utilisateur pris en compte par Google

Google prend en considération plusieurs signaux afin de mesurer la qualité de l’expérience utilisateur.

Ceux-ci peuvent être regrouper en plusieurs catégories :

Les critères d'expérience utilisateur pris en compte par Google.
Les critères d’expérience utilisateur pris en compte par Google.

L’expérience sur la page est importante, mais Google cherche toujours à classer les pages en fonction de la qualité des informations qu’elles fournissent, même si l’expérience qu’elles offrent laisse à désirer.

Source : Comprendre l’expérience sur la page dans les résultats de recherche Google, par Google Search Central.

Signaux Web essentiels (Core Web Vitals)

  • Les performances de chargement (Largest Content full Paint / LCP) pour afficher les éléments essentiels tels que le titre, illustration et le contenu principal.
  • L’interactivité de la page (First Input Delay / FID) évalue la réactivité du chargement de la page grâce au délai entre la première interaction faite par l’utilisateur et le temps où son navigateur pourra lui répondre.
  • La stabilité visuelle (Cumulative Layout Shift / CLS) évalue les différents changements de mis en page subis par l’internaute (décalage des différents blocs).
Les signaux web essentiels (Core Web Vitals)
Les signaux web essentiels (Core Web Vitals)

L’expérience utilisateur sur la page web

  • L’ergonomie mobile évalue si les mobinautes peuvent naviguer facilement sur le site.
  • L’utilisation du protocole HTTPS pour sécuriser les données entre les internautes et le site web.
  • Interstitiel intrusif évalue si le contenu principal est accessible facilement aux internautes.

Améliorer l’expérience de recherche des utilisateurs

Une démarche SXO passe par une certaine forme d’empathie pour ses utilisateurs car l’objectif est de comprendre l’intention de recherche d’une requête, pour leur apporter toutes les informations dont ils ont besoin.

Capter l’attention depuis les résultats de recherche

La première étape d’une stratégie SXO est de capter l’attention des internautes.

Pour cela, la clé est de connaître toutes les requêtes que peut formuler un prospect sur un moteur de recherche.

De cette façon, vous pouvez créer des contenus qui répondent à chacune de ces intentions de recherche et ainsi accompagner les internautes dans leur processus de réflexion.

À noter également que d’une part, même si le positionnement dans les résultats de recherche est primordial pour être visible, il ne s’agit pas du seul levier pour gagner en visibilité.

En effet, selon les intentions de recherches auxquelles vous répondez, les pages de résultats de recherche de Google peuvent contenir des fonctionnalités (vidéos, actualités, etc.).

L’étude de la composition de la SERP que vous visez fait alors partie d’une démarche SXO.

D’autre part, vous devez veiller à proposer une promesse visible depuis les résultats de recherche, qui suscite l’attention pour obtenir un taux de clic élevé.

Retenir l’attention depuis le site web

Une fois que vous avez réussi à attirer un internaute sur votre site web, vous devez réussir à le garder ou du moins à lui laisser une bonne image de votre site.

Performances techniques

Pour cela, comme nous l’avons vu à travers les critères de Google, vous devez commencer par optimiser vos performances d’affichage grâce à plusieurs techniques :

  • Utiliser la technologie AMP (Accelerated Mobile Pages)
  • Appeler les ressources non indispensable de façon asynchrone
  • Utiliser le lazyloading pour afficher vos images lorsque cela est utile
  • Utiliser un réseau de diffusion de contenu (CDN / Content Delivery Network
  • Utiliser un cache côté serveur et navigateur
  • Réduire le temps de lecture de vos ressources JS et CSS avec une minification du code.
  • Économiser de la bande passant avec un sprites CSS
  • Optimiser la taille des images en cohérence les zones où elles sont affichées
  • Utiliser des formats d’images légers (webP et svg) ou compresser les fichiers d’images standard (jpeg, png etc.)
  • Etc.

Depuis la Google Search Console, vous pouvez accéder à différents rapports : « Expérience sur la page », « Signaux web essentiels », « Ergonomie mobile ».

Ceux-ci vous apportent une vision globale quant l’état des pages de votre site web.

Néanmoins, des outils tels que PageSeep Insight, Mobile friendly ou de tests des données structurées vous permettent de cibler précisément les points d’optimisation.

Design et navigation

Puis, vous devez proposer des contenus annexe à l’intention de recherche de façon à garder l’internaute sur votre site.

Ces contenus doivent être mise en valeurs de par l’ergonomie de votre design.

Cela peut passer par :

  • des liens interne à votre contenu
  • des éléments annexes au contenu principal mis en valeur
  • accentuer la visibilité d’appel à action
  • Etc.

L’objectif étant d’orienter la navigation tout en répondant aux attentes pour améliorer le taux de conversion.

Afin d’orienter vos visiteurs vers vos contenus stratégique vous pouvez observer le comportement de vos utilisateurs grâce à des outils de monitoring comme Google Analytics, mais aussi avec des techniques plus avancés tels que l’A/B testing et l’eye tracking.

Cela va s’en dire que le contenu que vous proposez doit être de qualité et répondre à réellement à l’intention de recherche.


Auteur :
Dernière mise à jour : 06/02/2022


Principales sources d’informations

Formation SEO gratuite

Sous-chapitres
Qu’est-ce que le concept E-A-T de Google ?
Qu’est-ce que le SEO white hat et black hat ?
Qu’est-ce que le SEA ?
Qu’est-ce que le SXO ?
Qu’est-ce que le SMO ?

Chapitres
Qu’est-ce que le SEO ?
Comment fonctionne un moteur de recherche ?
Les optimisations pour les moteurs de recherche
Créer une stratégie SEO pour Google

◎ À lire
◈ En cours de lecture
◉ Lecture terminée

5/5 - (2 votes)