Qu’est-ce que le concept E-A-T de Google ?

Ce cours vous aide à comprendre ce qu’est un contenu de bonne qualité selon Google.

Et pour cela rien de mieux que la lecture des guidelines que Google fournit aux Quality Raters !

Cela dit ce guide étant assez long (172 pages pour la dernière édition d’octobre 2021) et disponible uniquement en anglais, en voici un résumé des points essentiels.

Temps de lecture estimé : 8 minutes

Le concept E-A-T

L’un des critères principaux permettant de juger de la qualité d’une page web, est le concept E-A-T.

Cet acronyme signifie Expertise Authoritativeness Trustworthiness, ce qui donne en français : expertise, autorité et confiance / fiabilité.

Ce concept E-A-T s’applique à tous les contenus (même la mode, l’humour, les rumeurs, les réponses dans des forums etc.). Et les critères de jugement de ce niveau de qualité dépend du sujet qui y est traité.

En effet, il est dit dans les guidelines que la première chose pour évaluer la qualité d’une page web est de comprendre le véritable objectif de la page, et donc si elle répond à l’intention de recherche.

À noter que les pages qui n’ont pas un objectif bénéfique (causer du tort, tromper l’utilisateur, etc.) ont directement la note de qualité la plus basse, peu importe si le contenu est de « qualité » ou non.

Comment estimer le niveau E-A-T ?

Tous les contenus n’ont pas besoin du même niveau E-A-T.

Par exemple une personne qui partagerait une expérience de vie obtiendrait une bonne note E-A-T, sans qu’il n’ait pour autant une formation ou autre dans le domaine.

Google donne à ce sujet l’exemple d’un E-A-T d’expérience de vie forte avec de personnes qui racontent combien de temps leurs proches ont vécu avec un cancer du foie. En rappelant toutefois qu’au contraire des conseils médicaux doivent quant à eux provenir de professionnels de la santé.

Il est donc important de comprendre l’objectif d’un contenu pour déterminer l’expertise qui est nécessaire. Pour le comprendre, Google fournit de nombreux autres exemples de page web ayant un bon E-A-T, dont en voici une petite sélection :

  • Une page web, qui a pour objectif d’afficher les horloges officielles de l’observatoire naval américain. Cette page affichant des informations claires dans un format facile à lire et l’observatoire naval étant une source digne de confiance, elle obtient un bon score E-A-T. Même si son style est plus que rudimentaire et qu’il n’y a que très peu de contenu textuel.
  • Une page web, qui sert à se connecter à son compte sur le site web d’une banque populaire ayant une bonne réputation et qui explique clairement les informations qui sont collectées.
  • Une page web, qui fournit des informations précises sur un restaurant et dont tout le site web est consacré à ce même restaurant.
  • Une fiche produit, qui est présente sur un site e-commerce reconnu et qui contient de nombreuses informations sur les spécifications du produit, des avis de clients, des informations sur le processus d’achat et de service client, de nombreuses images du produit, etc.

En conclusion, selon l’objectif de la page web et le sujet qui y est traité les critères vont varier. Par exemple :

  • Les articles d’actualité doivent contenir des informations factuelles, être rédigés par un journaliste professionnel avec un contenu précis qui aide à comprendre l’actualité avec des processus de révisions solides, etc.
  • Les articles sur des conseils médicaux doivent suivre le consensus général, être donnés par des experts qui sont reconnus dans le domaine etc.

Qui est impacté par le concept E-A-T ?

Tous les types de contenu ne sont pas impactés de la même façon pour leur classement dans les résultats de recherche par le concept E-A-T.

Ce sont essentiellement les contenus rentrant dans la catégorie Your Money Your Life (YMYL), qui sont le plus impactés, car ces contenus ont pour effet d’impacter le bonheur futur, la santé, la stabilité financière ou la sécurité de leurs lecteurs. Il peut s’agir par exemple de sujets liés à la banque, la santé, l’assurance, le juridique etc.

C’est d’ailleurs en août 2018, avec la mise à jour Google Medic, que la mise en application de ce concept sur les sites en lien avec la santé a fait « trembler » les résultats de recherche.

Bonnes pratiques pour le E-A-T

Le concept E-A-T, c’est ceux vers quoi Google souhaite tendre dans ces résultats de recherche.

Mais ce ne sont pas des humains qui jugent de la qualité des contenus.

Les évaluations des Quality Raters n’impactent pas le classement des pages. Leur travail sert à juger de qualité des mises à jour des algorithmes de Google.

Source : https://support.google.com/websearch/answer/9281931?hl=fr

Alors Google doit se servir de signaux pour savoir si le contenu correspond à ces critères de qualités.

Extrait de la page 11 du livre blanc "How Google Fights Disinformation". Source https://www.blog.google/documents/37/How_Google_Fights_Disinformation.pdf/
Extrait de la page 11 du livre blanc « How Google Fights Disinformation ».

Voici une liste de bonnes pratiques pour envoyer de bons signaux à Google. Et vous l’aurez compris, il ne s’agit pas d’appliquer à la lettre toutes ces bonnes pratiques, mais de faire preuve de bon sens selon votre activité. 

Le contenu principal

  • Google reconnaît qu’il peut être nécessaire d’avoir de la publicité sur son site web, mais il ne faut truffer votre contenu de publicités. Il faut avant tout que votre contenu principal soit facilement identifiable et accessible.
  • Un contenu qui traite parfaitement le sujet en alliant quantité et qualité. Vous devez être le meilleur pour répondre à l’intention de recherche.
  • Ne laisser aucune faute de frappe ou faute d’orthographe.
  • Citer les sources d’informations.
  • Les auteurs doivent signer les contenus et ajouter lien vers une page web qui présent leur profil sous la forme d’un CV.

La réputation

  • Veiller à avoir une réputation positive en dehors du site web. À noter qu’en l’absence d’information sur un site web cela n’est pas négatif, mais avec une réputation négative, vous serez pénalisé. Également, Google ne souhaite pas uniquement tenir compte d’une éventuelle mauvaise note, il tient compte de la raison de cette mauvaise note.
  • Travailler le PageRank du site web avec des sites de renommé dans votre secteur d’activité.
  • Vos auteurs doivent être reconnu dans les sujets qu’ils traitent en ayant déjà écrit d’autres articles que ce soit sur votre site ou d’autres sites de renommé.

L’auteur

  • Selon les sujets que vous traitez, vous devez apporter un niveau de détail plus ou moins important sur l’auteur du contenu avec une bio, un lien vers sa page dédiée, des liens vers ses réseaux sociaux, etc.Un auteur peut par exemple avoir participé à des conférences, écrit des livres, remporté des distinctions, écrit des articles relayés par de grands médias, etc.
  • Le niveau d’expertise d’un auteur n’est reconnu que pour les humains et non pour des entités comme une entreprise.

Le site web

  • Traiter des sujets pour lesquels vous et votre site êtes légitimes. Préférez donc l’utilisation d’un réseau de sites différents plutôt qu’un seul site traitant d’une multitude de sujets variés.
  • L’utilisation d’un certificat SSL valide.
  • Si vous proposez des articles d’actualité, créer une politique éditoriale robuste.
  • Mettre à disposition le nécessaire pour pouvoir vous contacter facilement : une adresse email, un numéro de téléphone, un formulaire de contact, une adresse postale, etc.
  • Collecter et mettre à disposition les avis de vos clients avec des plateformes reconnues par Google pour leur fiabilité.
  • Ajouter les informations présentant le site web/ l’entreprise avec des pages « à propos », « mentions légales », « politique de confidentialité », « CGU », etc. À noter que pour préserver votre Link juice, vous pouvez utiliser une page « plan du site ».
  • Supprimer les pages de mauvaise qualité qui donne une mauvaise image à tout le site vers le bas. 
  • Présenter les membres de l’équipe du site web, et/ou les membres de l’entreprise.

Pour résumer

Les points permettant de juger du niveau E-A-T sont :

  • L’expertise de l’auteur du contenu principal.
  • L’autorité de l’auteur du contenu principal.
  • L’autorité du contenu principal.
  • L’autorité du site web.
  • La fiabilité de l’auteur du contenu principal.
  • La fiabilité du contenu principal.
  • La fiabilité du site web.

Retenez également qu’il faut être le meilleur pour répondre à l’intention de recherche.


Auteur :
Dernière mise à jour : 16/12/2021

Vous êtes ici : Référencime > Formation SEO gratuite en ligne pour Google > Qu’est-ce que le SEO ? > Qu’est-ce que le concept E-A-T de Google ?

Principales sources d’informations

Menu de la formation 🧗

Formation SEO gratuite

Sous-chapitres
Qu’est-ce que le concept E-A-T de Google ?
Qu’est-ce que le SEO white hat et black hat ?
Qu’est-ce que le SEA ?
Qu’est-ce que le SXO ?
Qu’est-ce que le SMO ?

Chapitres
Qu’est-ce que le SEO ?
Comment fonctionne un moteur de recherche ?
Les optimisations pour les moteurs de recherche
Créer une stratégie SEO pour Google

◎ À lire
◈ En cours de lecture
◉ Lecture terminée

5/5 - (4 votes)